Jeffrey Poirier – Démarche artistique (english follows)


Depuis quelques années, je développe un corpus d’installations que j’aime à appeler Les Présentoirs. Ces structures hybrides inspirées de l’architecture et de dispositifs de monstration, constituent des plateformes de diffusion pour des idées rattachées à la notion de culture matérielle et ses liens à l’environnement. Ces dispositifs générés par ma démarche présentent des espaces limitrophes questionnant divers niveaux de perception fluctuant entre le caractère immersif de l’architecture et une appréhension extérieure tenant davantage de préoccupations sculpturales. Dans une volonté d’amplifier la perception que nous éprouvons de nos environnements, les dispositifs de présentation présents au sein de mes installations orientent le regard et proposent volontairement à l’œil une zone de perception réduite des éléments déterminants de l’œuvre.

Résultant de techniques d’assemblage rappelant un bricolage élémentaire, les pièces présentées au sein de ces dispositifs résultent de recherches par rapport à un certain type de matériau prosaïque, constituant souvent davantage un processus de transition au sein de notre chaîne de consommation, qu’une fin en soi. À cet égard, je réalise des objets, qui introduisent un langage ornemental caractérisé par la présence d’un motif, se manifestant sous diverses formes, que cette dernière soit géométrique ou parfois davantage organique. Ces derniers interrogent nos habitudes de regard sur les savoirs faire forgés par notre culture et sur les objets qui composent notre patrimoine matériel. Je cherche ainsi à élargir l’idée d’une critique environnementale à celles des modes de vie humains, individuels et collectifs.

 

Jeffrey Poirier - Artist Statement


For some years, I’ve been developing a body of work that I call The Displays. These hybrid structures inspired by architecture and presentation displays are in fact diffusion platforms for ideas related to the notion of our material culture and our relation to the environment. These displays present objects inspired by basic DIY technics. The pieces result from researches about a certain type of prosaic material, being most of the time a transition process in our consumption habits, more than a real object in itself. In that vein, I make objects that introduce an ornamental language characterized by the presence of a pattern that manifests itself under different forms, ranging from geometry to organic. These patterns question our perception habits regarding the know-how built by our culture and the objects which make up our material heritage. To amplify the perception we have from our environment, the presentation displays that support the objects and orient the look, obliging it to continue its quest to the objects’ backs. Then I try to expand the idea of an environmental criticism to the human way of life, individual and collective.